CLARK COUNTY MUSEUM

Le Clark County Museum, une collection privée devenue écrin à souvenirs

Le Clark County Museum (ou Musée du Comté de Clark), situé à Henderson, comprend un terrain de plus de douze hectares, et offre une visite du Nevada à travers le temps, de la préhistoire aux temps modernes. Grâce à ses diverses reconstitutions historiques qui vont de bâtiments d’époque restaurés à la mise en place d’une véritable ville fantôme, c’est l’une des attractions les plus surprenantes du Comté de Clark, dans le sud de l’état.

De collection privée à attraction nationale : Aussi surprenant que ça puisse paraître, l’existence même du Clark County Museum est due au premier entrepreneur de pompes funèbres de Las Vegas, William Roberts. Alors qu’il voyageait à travers l’état avec sa femme, Anna Roberts, cette dernière pris goût à la collection d’objets historiques, de minéraux et de tenues vestimentaires. Après leur séparation, Anna repris l’emploi de son ex-mari et continua sa collection jusqu’à son décès. Passionnée tout comme elle par ces objets incroyables, sa fille Edith Mariano décida de reprendre les rennes de la collection. Après de nombreux vols et dégradations, il fut décidé, grâce à Edith, qu’il était temps de transformer la collection en musée. Officiellement ouvert en mars 1968, le musée est encore en activité aujourd’hui.

Le musée de nos jours : Centré sur les jeux d’argent, les bâtiments historiques et le transport (en train, notamment), le Clark County Museum propose aujourd’hui la visite de nombreuses attractions. Maisons, commerces et chapelles entièrement restaurés, exploration d’une ville minière fantôme ou exposition de minerais, d’outils de forage et autres objets d’époque, il y en a pour tous les goûts. Grâce à l’exposition Anna Robert Parks, vous pourrez voyager du Nevada de l’Âge de Glace à l’état d’aujourd’hui, et vous en apprendrez beaucoup sur les amérindiens locaux, sur l’évolution de Las Vegas et sur l’Art local à travers le temps.

Crédit photo : Locomotive ancienne au Clark County Museum © Wikipedia